En tant que commerçant, artisan, porteur de projet de création de boutique web, comment attirer efficacement des visiteurs sur votre futur site ? Utiliser les réseaux sociaux est l’un des moyens efficaces pour générer du trafic qualifié. Encore faut-il mettre en place des actions pertinentes sans trop impacter votre agenda. Découvrez comment créer une stratégie marketing performante pour vos réseaux sociaux.

1. Définissez vos objectifs

La 1re étape d’une stratégie marketing « réseaux sociaux » passe par la définition des objectifs. Cela permet de :

  • – soutenir votre solution de création de site web,
  • – définir et prioriser des actions pour atteindre ces objectifs,
  • – mesurer la performance des actions.

Trois exemples d’objectifs à atteindre pour développer votre activité e-commerce :

1. Je souhaite développer la notoriété de l’entreprise.

Je peux cibler une audience plus large, faire appel à des influenceurs et inciter mes abonnés à partager mon contenu.

Indicateur de performance : le nombre de vues de ma page ou de ma publication.

2. Je souhaite optimiser l’expérience d’achat de mes clients.

Ainsi, j’augmente leur satisfaction, je les incite à revenir (fidélisation) et à parler de ma marque à leurs proches (bouche-à-oreille).

Indicateurs de performance : les taux de fidélisation (rachat) et de paniers abandonnés. Pour convertir ces visiteurs, relancez les paniers en y ajoutant des éléments de réassurance ou un avantage commercial (gratuité des frais de port, par exemple).

3. Je souhaite gagner en productivité, car je suis seul à gérer mon activité.

Cela passe par le suivi de mes performances et l’analyse du comportement de mes visiteurs.

Indicateurs de performance : trafic, volume des commandes et temps passé sur la gestion de votre site.

Pour gagner en productivité, capitalisez sur des outils automatisés (import de votre catalogue) et investissez avec le bon partenaire pour définir les axes d’évolution de votre site (campagnes marketing, référencement…).

Bien entendu, chaque nouvelle action doit être évaluée selon sa capacité à cibler et atteindre un des objectifs prédéfinis.

2. Définissez votre audience

Vous avez choisi la solution pour créer votre site, e-commerce ou vitrine, et votre boutique est en ligne. Maintenant, il faut que des personnes intéressées par vos produits/services les visitent. Pour générer ce trafic qualifié, commencez par identifier le profil du consommateur idéal.

Pourquoi et comment définir l’audience de ma marque ?

Une bonne connaissance de votre client cible permet de dresser le « persona » (portrait type) du consommateur le plus susceptible d’acheter. L’objectif : que ce profil cible idéal soit suffisamment caractéristique (sans être ultra-détaillé) pour orienter vos actions.

Vous devez mener des actions de recherche telles que :

  1. examiner les lieux d’activité de votre clientèle pour identifier ses centres d’intérêt,
  2. consulter les pages Facebook (ou autres) des concurrents : les profils abonnés offrent des indications personnelles,
  3. mener une enquête (de satisfaction) auprès de la clientèle avec un sondage en ligne.

En quoi les données collectées impactent-elles votre stratégie ?

Les informations récoltées vous apportent une aide précieuse pour :

  1. segmenter votre panel clients et ainsi prospecter avec une meilleure efficacité,
  2. identifier et résoudre les problèmes de vos clients,
  3. leur envoyer un message ciblé pour déclencher l’achat,
  4. orienter vos contenus et mieux les diffuser sur les réseaux sociaux.

3. Réalisez une analyse concurrentielle

Comment vous positionnez-vous sur les réseaux sociaux ? Devant la concurrence ou loin derrière ? Une analyse concurrentielle de type SWOT2 permet de visualiser :

  1. la tendance dans votre secteur d’activité,
  2. les stratégies marketing concurrentes,
  3. les opportunités,
  4. les lacunes de votre communication.

Observer les actions de la concurrence (messages, visuels, date et heure de publication…) est toujours instructif. Sur les réseaux sociaux aussi, cette méthode est payante. Alors, gardez systématiquement un œil sur vos concurrents, leur offre et leurs canaux de communication. Ne vous laissez pas distancer !

4. Analysez votre présence sur les médias sociaux

Faites l’état des lieux de votre identité sociale

Réalisez votre bilan en répondant à ces interrogations :

  1. quels réseaux votre cible préfère-t-elle ? Communiquez-vous sur les bons réseaux sociaux ? Avec les bons messages ?
  2. quelles actions ont fonctionné ? Quels impacts (CA, volume de commandes, trafic…) ?
  3. qui sont les utilisateurs interagissant avec votre entreprise ? Sur quels contenus ?

Choisissez les canaux adaptés

Vous avez choisi vos réseaux préférés, nous vous conseillons de :

  1. limiter le nombre de réseaux, l’animation de nombreux comptes devenant vite chronophage ;
  2. définir un budget pour tester les campagnes payantes
  3. construire un reporting précis de votre activité

Exemple de stratégie performante

L’outil collaboratif Slack décline également sa stratégie ainsi :

  1. sur Facebook, l’entreprise cible les travailleurs numériques cherchant à optimiser leur productivité,
  2. sur un premier compte Twitter, elle s’adresse à sa clientèle (pour informer des pannes et de leurs résolutions) et soulage ainsi le service client,
  3. sur un second compte Twitter, elle publie actualités et témoignages utilisateurs,
  4. sur LinkedIn, Slack partage un mix optimisé des contenus précédents et conseille ses clients pros.

5. Créez votre stratégie de contenu et votre planning éditorial

Définissez votre stratégie de contenu

Enclenchez le processus de création de contenu en définissant le fond et la forme de vos publications sur chaque média, et qui les produira.

Pour équilibrer votre contenu, notre conseil est de le scinder en trois :

  1. du contenu promotionnel pour convertir,
  2. des témoignages pour rassurer votre audience,
  3. du contenu de marque mettant en avant votre entreprise via un « storytelling », destiné à créer un lien affectif fort avec votre cible.

Exemple de Storytelling 

Vous devez également :

  1. penser à la personnalisation selon la plateforme : publiez un contenu sur plusieurs médias s’il est optimisé pour chacun d’eux ;
  2. décider de la fréquence de publication sur chaque canal pour élaborer votre planning éditorial.

Établissez votre calendrier de publication

Votre calendrier de contenu de réseaux sociaux planifie la publication de vos différents types de contenu sur chaque canal. Demandez-vous quand votre audience consulte ses comptes sociaux : au réveil, au déjeuner, dans les transports ou plutôt le week-end ?

Cherchez aussi le juste équilibre dans votre rythme de publication : ni trop, ni trop peu.

{Encadré} Pensez-y ! 

Le calendrier comporte « naturellement » des dates importantes : vacances, fêtes, événements sont des moments-clés pour publier du contenu ciblé.

Pourquoi mesurer les performances de votre stratégie sociale ?

Vous avez mis en place votre stratégie, lancé votre première campagne. Comment savoir si vos efforts portent leurs fruits ? Avec la mesure des performances de vos actions de communication, vous collectez les données issues des comptes sociaux.

Ici, pas d’approximation. Toute action doit être mesurée, peu importe le réseau utilisé et le sujet abordé, pour déterminer sa pertinence.

Comment les mesurer ?

Sur chaque compte social, votre profil administrateur vous donne accès à des données d’analyses de performance. Ces informations portent sur le comportement des visiteurs (nombre d’impressions, nombre de partages, de clics, commentaires…).

Évaluez la pertinence de chaque publication selon son contexte :

  1. moment de diffusion : jour, heure, saison…
  2. type de message : contenu chaud ou froid, conseil, promotion…
  3. format : article, photo, vidéo, volume long ou court…

Quelques exemples de mesures :

  1. nombre de téléchargements d’un guide offert sur LinkedIn,
  2. nombre d’avis sur GoogleMyBusiness,
  3. nombre de ventes effectuées pour un nouveau produit depuis un bouton Facebook.

Si vous déployez une activité soutenue sur un large panel de réseaux, mesurer vos performances plateforme par plateforme devient vite complexe. Utilisez alors les services d’un agrégateur de données (HootSuite ou Buffer par exemple) pour centraliser vos indicateurs.

L’univers des réseaux sociaux évolue constamment. Avec cette méthode, vous pouvez créer une stratégie marketing flexible vous permettant d’être authentique, de répondre aux attentes de votre audience, et de corriger le tir. Les réseaux sociaux sont des canaux d’acquisition puissants pour propulser un site e-commerce, profitez-en !

Notes :

1 La méthode SMART

2 La méthode SWOT